Au jour le jour : Photos en délire !

décembre 31, 2008

Découvert sur le net : Blog : Photos en délire

terminator

Description : Fakes ou montages photos de personnages politiques, dans des situations cocassement ridicules ou plus proches des français suivant l’humeur (n’oublions pas que le politique vient d’un monde à part avec un dialecte bien à lui d’ailleurs bien souvent ces êtres étranges ne se comprennent qu’entre eux !) actualités du moment, affiches de cinéma, scènes de films, etc…

sarko-coluche

http://karinevillard.over-blog.com/

Publicités

Acceptation de la dialyse

décembre 31, 2008

Comme pour toute maladie, l’acceptation est une phase difficile à atteindre mais nécessaire à une bonne prise en charge thérapeutique.

Mais accepter, c’est quoi ?

D’après Marie Claude Haumont, praticienne en relation d’aide :
« Accepter c’est d’abord reconnaître ses difficultés
Accepter, c’est ensuite ne pas les renier et ne pas aller contre
Accepter c’est reconnaître sa responsabilité
Accepter c’est prendre conscience que ce qui nous arrive fait partie de notre histoire et est, de ce fait, nécessaire à notre histoire
Accepter c’est aussi déresponsabiliser les autres pour les torts qu’ils nous causent. Il ne s’agit pas de les excuser, il s’agit de les considérer seulement comme acteur de notre propre scénario.
L’acceptation doit être profondément ancrée au fond de soi. De ce fait, il n’y a plus de place pour les frustrations, les colères, les remords, les regrets et tout ce qui apporte la douleur. »

La meilleure façon pour faire accepter la dialyse à un patient est de l’y préparer.
Quelqu’un à qui l’on aura découvert une insuffisance rénale sera dans un premier temps vu et revu en consultations suivies par le néphrologue. Au décours de ce suivi, le médecin expliquera la pathologie rénale et son évolution pour ensuite pouvoir aborder, le moment venu, le sujet de la dialyse et de la création d’un abord veineux (FAV).

Comprendre sa maladie, c’est comprendre le traitement qui en découle et mieux l’accepter. Le médecin aura donc un rôle primordial dans cette première approche à la dialyse. Certains centres (et nous y travaillons actuellement), ont le confort d’avoir chaque jour une infirmière détachée du planning pouvant assister aux consultations pré dialyse.
Son rôle est essentiel et permet de dédramatiser un traitement peu commun qu’appréhendent énormément les futurs dialysés. Il consiste entre autre à :
– Faire visiter le service au patient en lui donnant des repères (vestiaires, douches, wc, salle de restauration, salle d’attente, salle de soins, salle de consultations… etc)
– Présenter le patient à l’ensemble de l’équipe présente le jour de sa consultation en énumérant les différentes fonctions de chacun
– Montrer une machine au patient
– Lui expliquer le déroulement d’une séance
– Le rassurer, répondre à ses questions…

Cette première approche doit instaurer un climat de confiance. Elle ne doit en aucun cas être génératrice de stress. C’est pourquoi l’infirmière doit rester simple dans ses explications et ne pas trop entrer dans les détails.
Nous avons remarqué avec mes collègues que la première dialyse d’un insuffisant rénal se passait dans des conditions moins anxiogènes quand il avait eu l’opportunité de rencontrer l’équipe avant et de voir le service.
Lorsqu’une personne arrive chez nous sans y avoir été préparé, elle est très souvent angoissée par ce qui l’entoure, par ce qu’elle voit, ce qu’elle entend. Les gestes sont expliqués au coup sur coup et laissent peu de temps à la réflexion et à l’acceptation du soin ! De ce fait, la première séance s’avère souvent difficile tant l’appréhension est grande.
Au contraire, une personne préparée sera beaucoup plus détendue, se sentira en confiance et sa séance se déroulera de façon beaucoup plus confortable.
Mais l’acceptation est fonction de chaque personne. Il faudra plus de temps à certaines personnes qu’à d’autres et le travail commencé par l’infirmière référente lors des consultations, devra être poursuivi par l’équipe entière au cours des séances.

Blog « Mélanieinfirmière »

infirmiere


Photo insolite : Dure année, mon amoureux !

décembre 31, 2008

sarko-carla


Dessin : Don d’organes…

décembre 31, 2008

d24


Pensée du jour 144

décembre 31, 2008

« Le premier venu, pourvu qu’il sache amuser, a le droit de parler de lui-même. »
(Baudelaire)

« Rien ne trahit autant le caractère des gens que les choses dont ils se moquent. »
(Goethe)

« Les humoristes sont comme des enfants qui, en traversant les chambres obscures, chantent pour se donner du courage. »
(Pitigrilli)

happy


Photo insolite : Paix et amour !

décembre 30, 2008

amour


Pensée du jour 143

décembre 30, 2008

« Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j’ai été très mécontent de celui de l’année dernière ! »
(Alphonse Allais)

« Il n’est pas au pouvoir de notre volonté de ne pas souhaiter d’être heureux »
(Nicolas de Malebranche)

« N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive… et tu seras heureux. »
(Epictète)

152