Pensée du jour 2223

« Pour savoir écrire, il faut avoir lu, et pour savoir lire, il faut savoir vivre. »

« A mesure que la nécessité se trouve socialement rêvée, le rêve devient nécessaire. »

« Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images. »

« La culture, devenue intégralement marchandise, doit aussi devenir la marchandise vedette de la société spectaculaire. »

« Dans un monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux. »

« Les spectateurs ne trouvent pas ce qu’ils désirent, ils désirent ce qu’ils trouvent. »

(Guy Debord)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :