Pensée du jour 2227

« Il reste toujours quelque chose de l’enfance, toujours… »

« Écrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. »

« C’est une merveille d’ignorer l’avenir. »

« La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle. »

« La confirmation de la tristesse est une consolation. »

« Il faut éviter de penser à ces difficultés que présente le monde, quelquefois. Sans ça, il deviendrait tout à fait irrespirable. »

« On ne trouve pas la solitude, on la fait. »

« L’amour sert à mourir plus commodément à la vie. »

(Marguerite Duras)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :