Pensée du jour 2308

« Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. »

(Ambrose Bierce)

« Il se moque gentiment de moi. Il me surnomme Cosette. »

(Valérie Trierweiler)

« Elle me prenait gentiment la main et moi que voyais-je ? Une main molle, blanchâtre, avec la consistance d’un gant Mappa. »

(Frédéric Beigbeder)

« – Puisque vous me le proposez si gentiment, j’accepte. – Quoi ? – Que vous me prêtiez vos souliers. – Bah, vous chaussez du combien ? – Du comme vous. »

(Gérard Oury)

« Un homme s’aperçoit qu’il n’est plus jeune quand une femme à qui il cligne de l’œil vient gentiment lui demander ce qu’il a sous la paupière. »

(Jean Marsac)

« Le seul indice qui permettait à mes chaussures de passer pour des chaussures, c’était que je les portais aux pieds. Si je les avais tenues à la main, sûr qu’on m’aurait gentiment désigné les poubelles. »

(Eric-Emmanuel Schmitt)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :