Dessin : Plein Sud 18…

janvier 31, 2019

Opération commerciale

Virtuose de l’informatique


Les photos du Net 6807…

janvier 31, 2019

Stunning litter of tonkinese kittens


Humour : Laisse moi être ton âme sœur !

janvier 31, 2019


Photo insolite : Bon timing 89…

janvier 31, 2019

Bon timing 90…

Bon timing 91…


Dessin : Plein Sud 17…

janvier 31, 2019

Un gazier apiculteur

Le rat de bibliothèque


Les photos du Net 6806…

janvier 31, 2019

La course


Humour : Fussoir 85…

janvier 31, 2019


Photo insolite : Être et avoir été 01…

janvier 31, 2019

Être et avoir été 02…

Être et avoir été 03…


Dessin : Plein Sud 16…

janvier 31, 2019

Sommaire en couverture du N° 11

Une page de Pub


Les photos du Net 6805…

janvier 31, 2019

Love 413


Humour : Pas envie !

janvier 31, 2019


Photo insolite : Les murs ont la parole 119…

janvier 31, 2019

Les murs ont la parole 120…

Les murs ont la parole 121…


Les photos du Net 6804…

janvier 31, 2019

Le maréchal Rimmel by Alain Francoeur


Humour : Chien mouillé !

janvier 31, 2019


Photo insolite : Les menteurs 04…

janvier 31, 2019


Les photos du Net 6803…

janvier 31, 2019

Monstre !


Les photos du Net 6802…

janvier 31, 2019

Colors for you 560


Humour : Les aphorismes de Ben 28…

janvier 31, 2019


Photo insolite : Les chiens jouent l’incruste 044…

janvier 31, 2019


Pensée du jour 2822

janvier 31, 2019

« Comme la nature, Edgar Faure, président de l’Assemblée nationale, a horreur du vide. Dès qu’une place est vacante, il est candidat. »

« A en croire Jacques Attali, un paragraphe supplémentaire s’écrit chaque jour pour le Malet et Isaac du XXIe siècle, quand bien même François Mitterrand n’aurait fait ce jour-là que se moucher.

Héritier : C’est un homme qui vous prend le pouls chaque fois qu’il vous serre la main. »

« Pour intéresser le lecteur aujourd’hui, pour raconter un homme politique dans ses combats politiques, mais aussi dans ce qu’il a de chair – c’est de la chair, c’est une personne privée, qui a des passions, des amours, et heureusement… (…) Si vous faites une biographie de Sarkozy et que vous ne racontez pas l’importance de Cécilia, comment il l’a séduite, comment il l’a embarquée, comment elle est devenue son coach, sa muse, la femme avec qui il voulait arriver au pouvoir (…) hé bien je passais à côté du sujet parce que ça l’a beaucoup marqué. Alors c’est peut-être Gala, mais c’est la vie. »

« La gauche connaît trop ses classiques pour ignorer que l’Histoire repasse toujours les plats. »

« Nicolas Sarkozy inquiète les médias. »

« Sans pudeur, des caméras dévisagent un homme aux traits figés et liftés par ce bonheur rare qui mérite le nom d’extase. »

(Catherine Nay)