Pensée du jour 2890

avril 23, 2019

« Je déteste rester à rien foutre quand quelqu’un travaille dans l’appartement, Raison pour laquelle je n’arrivais jamais à avoir le plombier : il sonnait, et sonnait, et je ne répondais pas, il s’en allait et, un peu plus tard, j’appelais pour me plaindre. « Mais il est venu, me répondait-on, et vous n’étiez pas là. » Et je répondais que bien au contraire, j’étais là, et que c’était précisément ce que je lui reprochais : de venir quand j’étais là. « Et comment voulez-vous qu’il entre si vous n’êtes pas là ?  » Me hurlait on aux oreilles. Ouiche. Je commençais à comprendre pourquoi tant de types se mariaient. »

« Bref. Le cognac, je le gardais pour fêter quelque chose, mais, comme disait l’autre : « Il faut boire avant de fêter, de peur de mourir sans avoir bu. »

« C’est au pied du litre qu’on reconnaît l’ivrogne. »

« Au moment où je m’effondre, bras en croix, sur une pile de livres, des coups sourds ébranlent le mur mitoyen (aux armes mitoy… tssst)… »

« Les histoires d’amour dureraient toujours bien plus longtemps si elles s’arrêtaient toutes au début. »

« – Dans les toilettes ?

– Oui. On y trouve bien parfois des almanachs, ou des guides touristiques, ou des bouquins cochons, ou n’importe quoi pour rêver pendant qu’on se tord les entrailles. Alors pourquoi pas une Encyclopédie ? »

(Jean-Luc Bénoziglio)


Pensée du jour 2889

avril 20, 2019

« Gouverne ta bouche selon ta bourse. »

(Proverbe français)

« La bourse ou les bourses mènent le monde. »

(José Artur)

« Spécouler : faire en Bourse quelques opérations désastreuses. »

(Alain Finkielkraut)

« Qui vole ma bourse vole une chose sans valeur. »

(William Shakespeare)

« Quand la bourse se rétrécit, la conscience s’élargit. »

(Noël du Fail)

« En Bourse il faut acheter la rumeur et vendre la nouvelle. »

(Dicton populaire)

« La Bourse je m’en fous, j’ai choisi la vie. »

(Guy Bedos)


Pensée du jour 2888

avril 19, 2019

« Le droit d’agir cruellement ne s’exerce impunément que lorsqu’on l’exerce. »

« Par de l’audace, on cache une grande crainte. »

« A défaut d’innocents depuis longtemps péris, les coupables moururent. »

« Rien n’est fait tant qu’il reste quelque chose à faire. »

« Les grandeurs s’effondrent sur elles-mêmes. »

« Le genre humain vit grâce à quelques hommes. »

(Lucain)


Pensée du jour 2887

avril 18, 2019

« Je parle aujourd’hui devant une vitrine de postiches et de peignes d’écaille et tandis que machinalement je garnis cette maison de verre et de têtes coupées et de tortues apathiques, un gigantesque rasoir du meilleur acier prend la place d’une aiguille sur l’horloge de la petite cervelle. Elle rase désormais les minutes sans les trancher. »

(Robert Desnos)

« À force de se croire malade, on le devient, on maigrit, on n’a plus la force de se lever, on a des entérites nerveuses. A force de penser tendrement aux hommes on devient femme, et une robe postiche entrave vos pas. L’idée fixe peut modifier (aussi bien que dans d’autres cas la santé) dans ceux-là le sexe. »

(Marcel Proust)

« Les nouveaux amis que nous faisons après un certain âge, et par lesquels nous cherchons à remplacer ceux que nous avons perdus, sont à nos anciens amis ce que les yeux de verre, les dents postiches et les jambes de bois sont aux véritables yeux, aux dents naturelles et aux jambes de chair et d’os. »

(Chamfort)

« Bouteille de vin, Ma chère maîtresse, A ton jus divin Je ferai caresse. Ôte, petit cœur, Ta perruque blonde, Ta douce liqueur Rajeunit le monde. »

(Charles Beys)

« Berlioz attache une boucle romantique à de vieilles perruques. »

(Claude Debussy)

« Il faut de la poudre à nos perruques ; voilà pourquoi tant de pauvres n’ont pas de pain. »

(Jean-Jacques Rousseau)


Pensée du jour 2886

avril 15, 2019

« L’ingratitude est un vent brûlant qui dessèche pour soi la source de la bonté, la rosée de la miséricorde, les fleuves de la grâce. »

« Mais il est un autre parfum bien supérieur à ces deux premiers ; je l’appellerai le parfum de la bonté, parce qu’il se compose des misères des pauvres, des angoisses des opprimés, des tristesses des affligés, des fautes des pécheurs. »

« C’est le propre des orgueilleux d’aspirer toujours à la joie et d’éviter la tristesse, selon ce mot : le cœur des insensés est où la joie se trouve. »

« Penses-tu que ce soit là une petite chose que savoir vivre ? Non seulement une grande, mais la plus grande. »

« L’amour charnel est celui par lequel l’homme s’aime lui-même, pour lui-même, et avant toutes choses. »

« Commence par te considérer toi-même, bien plus, finis par là… Tu es le premier, tu es aussi le dernier. »

(Saint Bernard de Clairvaux)


Pensée du jour 2885

avril 13, 2019

« On ne devrait jamais se fier à une femme qui avoue son âge. Une femme qui dit son âge est incapable de garder un secret. »

(Oscar Wilde)

« Un homme est plus fidèle au secret d’autrui qu’au sien propre ; une femme, au contraire, garde mieux son secret que celui d’autrui. »

(Jean de La Bruyère)

« Personne ne garde un secret comme un enfant. »

(Victor Hugo)

« Les secrets sont des piments sur le bout de la langue. Tôt ou tard ils mettent la bouche en feu. »

(Christian Bobin)

« Tu dis ton secret à ton ami, mais ton ami a un ami aussi. »

(Proverbe turc)

« La difficulté pour une femme n’est pas de garder un secret, mais de garder secret qu’elle garde un secret. »

(Somerset Maugham)


Pensée du jour 2884

avril 11, 2019

« Nous n’accepterons pas éternellement que le respect accordé au masque des philosophes ne soit finalement profitable qu’au pouvoir des banquiers. »

« Elle était portée vers le bonheur par une exigence puissante et essentielle comme celle qui oriente les plantes du côté où la lumière arrive. »

« Trop commodes morales de l’Intention. Il est temps de les envoyer rejoindre les antiques démons chrétiens. Das habe ich nicht gewollt : et on lâche l’offensive de Verdun. »

« On entend dire d’un homme : il est bon à se tourner les pouces, il ne sait rien faire de ses dix doigts. Voilà ce qu’il faut dire d’un clerc : il est bon à tourner sa logique, il ne sait rien faire de son entendement. »

« Je ne demande pas à la raison si j’ai raison. »

« Monsieur Michelin doit faire croire qu’il ne fabrique des pneus que pour donner du travail à des ouvriers qui mourraient sans lui. »

(Paul Nizan)