Pensée du jour 2946

juin 25, 2019

« Nos bonnes actions sont souvent plus troubles que nos péchés. »

« La vie, ça finit toujours mal. »

« Une femme qui fume après l’amour prouve que son amant n’a pas su l’éteindre. »

« Ma petite fille, souviens-toi que dans la vie, la seule chose qui compte, c’est l’argent. »

« Seules les femmes voient vraiment les choses. Les hommes n’ont jamais qu’une idée. »

« Quand Paris se sent morveux, c’est la France tout entière qui se mouche. »

« La nature ne se perd pas. Ce qui se défait d’un côté se refait d’un autre. »

« De tous les péchés, l’avarice est le plus avantageux. »

(Marcel Aymé)


Pensée du jour 2945

juin 24, 2019

« Pas de mariage sans larmes, pas d’enterrement sans rires. »

(Proverbe italien)

« Nous ne devrions déranger nos amis que pour notre enterrement. Et encore ! »

(Emil Michel Cioran)

« Un bel enterrement n’est pas une improvisation. Il faut y consacrer sa vie. »

(Auguste Detoeuf)

« Je préfère l’incinération à l’enterrement et les deux à un week-end avec ma femme. »

(Woody Allen)

« Quoi qu’on dise, un mariage raté est quand même plus joyeux qu’un enterrement réussi. »

(Yvan Audouard)

« Dans les hôpitaux, ce sont plus les visiteurs que les malades qui font des gueules d’enterrement. »

(Jacques Dutronc)


Pensée du jour 2944

juin 23, 2019

« Écrire, c’est rester sur le qui-vive. »

« On ne résiste pas à l’envie d’être à jamais jeune. »

« Je n’ai jamais eu de montre de poignet : d’ailleurs je n’aime pas sentir la journée passer comme cela dans une aiguillée de vie, battre comme un cœur, vivre sur moi en parasite ; qu’elle soit en dehors, je préfère. Je n’ai pas besoin de savoir l’heure, l’heure des autres. »

« Le tout est d’approfondir, même un murmure. »

« J’ai essayé de parler de ma vie plus vraie que naturelle et j’en suis mort. »

« Adieu poète ! Il faut que les mots enterrent les mots. »

(Jean Cayrol)


Pensée du jour 2943

juin 22, 2019

« Soyez simple avec art. »

(Nicolas Boileau)

« Le langage de la vérité est simple. »

(Sénèque)

« On met longtemps à devenir simple. »

(Christophe Chenebault)

« Faites simple : préférez le bonheur ! »

(Olivier Lockert)

« La vérité pure et simple est très rarement pure et jamais simple. »

(Oscar Wilde)

« Dans la guerre, tout est simple, mais le plus simple est difficile. »

(Carl von Clausewitz)

« Ce n’est pas si simple que ça, d’être simple. »

(Pierre Reverdy)

« Tout est difficile avant d’être simple. »

(Thomas Fuller)


Pensée du jour 2942

juin 21, 2019

« L’expérience est dans les doigts et dans la tête. Le cœur n’a pas d’expérience. »

« Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi. »

« La nature à chaque instant s’occupe de votre bien-être. Elle n’a pas d’autre fin. Ne lui résistez pas. »

« Peu importe si le début paraît petit. »

« Tu dois vivre dans le présent, te lancer au-devant de chaque vague, trouver ton éternité à chaque instant. »

« La morale, ce n’est pas seulement être bon, mais aussi être bon à quelque chose. »

(Henry David Thoreau)


Pensée du jour 2941

juin 20, 2019

« Boire peu pour boire longtemps. »

(Guy Bedos)

« Trop boire noie la mémoire. »

(Proverbe français)

« Boire ou séduire, il faut choisir. »

(José Artur)

« Si vous êtes venu boire pour oublier, soyez gentil, payez avant de boire. »

(Jean-Charles)

« Le jambon fait boire Or, le boire désaltère Donc, le jambon désaltère. »

(Michel de Montaigne)

« Boire du café empêche de dormir. Par contre, dormir empêche de boire du café. »

(Philippe Geluck)

« A vaincre sans barils, on triomphe sans boire. »

(Carlos)

« J’ai arrêté de boire. Mais seulement quand je dors. »

(George Best)


Pensée du jour 2940

juin 19, 2019

« Le décathlonien est le généraliste des spécialités. »

« Les bouteilles à la mer ne ramènent pas souvent les réponses. »

« L’homme descend du songe. »

« L’homme se distingue de l’animal en ceci qu’il est doué d’arrière-pensées. »

« C’est chose rare qu’un auteur cherche à se faire plus petit que son œuvre. »

« La modestie honteuse et la pudeur rougissante sont les mamelles ordinaires d’un pourboire exorbitant. »

(Antoine Blondin)