Pensée du jour 3193

avril 6, 2020

« Un jour j’ai réalisé que j’habitais dans un pays où j’avais peur d’être noire. C’était un pays réservé aux Blancs. Il n’y avait pas de place pour les Noirs. J’étouffais aux États-Unis. Beaucoup d’entre nous sommes partis, pas parce que nous le voulions, mais parce que nous ne pouvions plus supporter ça… Je me suis sentie libérée à Paris. »

« Puisqu’en scène, je fais sauvage, je m’applique à la ville à devenir civilisée. »

« Ma savane est belle Mais à quoi bon le nier Ce qui m’ensorcelle C’est Paris, Paris tout entier Le voir un jour C’est mon rêve joli J’ai deux amours Mon pays et Paris. »

« Eh oui ! Je danserai, chanterai, jouerai, toute ma vie, je suis née seulement pour cela. Vivre, c’est danser, j’aimerais mourir à bout de souffle, épuisée, à la fin d’une danse ou d’un refrain. »

« Je n’étais pas vraiment nue, simplement, je ne portais pas de vêtements. »

« La Tour Eiffel est très différente de la Statue de la Liberté, mais quelle importance ? A quoi bon avoir la statue mais pas la liberté ? »

(Freda Josephine McDonald dite Joséphine Baker)


Pensée du jour 3192

avril 5, 2020

« Qui donne beaucoup, recevra beaucoup. »

(Proverbe hollandais)

« Les révolutions font perdre beaucoup de temps. »

(Henry de Montherlant)

« Pour être simple, il faut beaucoup apprendre. »

(Olga Sedakova)

« Qui pense peu, se trompe beaucoup. »

(Léonard de Vinci)

« Lire beaucoup, ça donne un meilleur jugement. »

(Jean-Marie Poupart)

« Produire beaucoup, ne publier que le meilleur. »

(Jules Renard)


Pensée du jour 3191

avril 4, 2020

« J’ai appris que pour être prophète, il suffisait d’être pessimiste.»

« Le Temps n’a d’autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres. »

« J’arrive au temps des échéances. J’ai dépensé ma vie qui n’est jamais qu’un prêt et qu’il faut rendre à la mort usurière. »

« Le lecteur peut être considéré comme le personnage principal du roman, à égalité avec l’auteur, sans lui, rien ne se fait. »

« La connaissance de la vie est comme le sable : elle ne salit pas. »

« Je ne me fais pas entendre si personne ne me répond. »

« L’avenir n’est pas une amélioration du présent. C’est autre chose.”

« Le temps n’est que l’activité de l’espace. »

(Elsa Triolet)


Pensée du jour 3190

avril 3, 2020

« La vie est un livre suffisant. »

(Max Jacob)

« Un silence, voilà qui est suffisant pour expliquer un cœur. »

(Molière)

« Avoir de l’esprit n’est pas suffisant, il faut en avoir avec esprit. »

(Louis Dumur)

« Tout ce qui n’est que suffisant ne suffit jamais. »

(Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux)

« Parler vrai n’est pas suffisant. Encore faut-il avoir quelque chose à dire… »

(Michel Rocard)

« La légèreté, et elle seule, a le poids suffisant pour équilibrer la balance lourde et triste de la vie. »

(Alix Girod de l’Ain)


Pensée du jour 3189

avril 2, 2020

« L’émerveillement est à la base de l’adoration. »

« Ce qui est magique dans la vie des hommes, c’est moins leurs souffrances que leurs échecs. »

« La presse est le quatrième État du royaume. »

« La vanité est le sixième sens. »

« La véritable Université de nos jours, est une collection de livres. »

« Ne te plains pas de ton temps. Si tu le trouves mauvais, demande-toi ce que tu as fait pour le rendre meilleur. »

(Thomas Carlyle)


Pensée du jour 3188

avril 1, 2020

« Il lui avait inoculé le virus redoutable de sa vertu. »

(Victor Hugo)

« Un virus est un programme capable de modifier d’autres programmes, en les recopiant. Un tel programme est auto-reproducteur. Il est également, dans la plupart des cas, auto-modifiant. »

(Joël Hubaut)

« Elvis Presley m’a donné le virus et le rock est devenu ma vie. Si ce genre de musique passe, si ça ne marche plus, je ne changerai pas de style. Je crois au rock. C’est plus que de la chanson. C’est une façon de s’habiller, de penser. »

(Johnny Hallyday)

« Voyez-vous, l’amour, ce n’est pas un simple truc encodé par nos synapses et notre chimie interne. Ça n’est pas un virus que notre corps peut décider d’éliminer à l’aide d’anticorps plus ou moins idoines. L’amour c’est nous. Il ne disparaît qu’avec nous. »

(Jeanne-A Debats)

« Peut-être avons-nous tous un marais caché où le Mal germe et prolifère. Mais les berges en sont glissantes et nos virus nageurs ne le gravissent que pour en retomber. »

(John Steinbeck)

« J’ai toujours eu la conviction que les virus informatiques ou biologiques finiraient par détruire la quasi-totalité de l’espèce humaine. »

(Franck Thilliez)


Pensée du jour 3187

mars 31, 2020

« Toute âme qui s’élève élève le monde. »

(Elisabeth Leseur)

« Il est plus facile d’élever une protestation que d’élever ses sentiments. »

(André Frossard)

« Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. »

(Saint Matthieu)

« Qui ne s’élève contre toutes les guerres ne s’élèvera jamais contre aucune. »

(Jean Rostand)

« Pour les parents, il est plus facile d’élever la voix que d’élever ses enfants. »

(Marc Favreau)

« Dépourvue d’âme, la femme est dans l’incapacité de s’élever vers Dieu. En revanche, elle est en général pourvue d’un escabeau qui lui permet de s’élever vers le plafond pour faire les carreaux. C’est tout ce qu’on lui demande. »

(Pierre Desproges)