Au jour le jour : Les journées du Patrimoine…

septembre 21, 2019

Ma femme a posté cette photo ce matin pour l’occasion… Je ne sais pas comment le prendre ?


Au jour le jour : Avec l’ami Bidasse…

septembre 13, 2019

1965, Régiment du Train, Arpajon-Montlhéry…

   


Au jour le jour : 11 septembre…

septembre 11, 2019

Il y a des souvenirs qui ont la vie éternelle

Il a fallu du temps pour digérer ce moment. Écrit en 2014, je devais être prête à en reparler aujourd’hui.

Monique BOUZOU – 2014

Il y a des moments, des faits, des heures dont on se souvient avec tellement de précision que cela en devient obsession…

C’était une rentrée un peu plus chargée que d’autres, reprise début septembre 2001 comme chaque année, avec en perspective une réunion familiale le 9 septembre et pour la fin du mois la soutenance de Thèse de notre grande fille…

Pour ma part, comme responsable de formation dans mon Institut, la rentrée scolaire fin octobre, plus qu’à peaufiner les plannings, recevoir les derniers candidats, appeler les profs… Tout ce que je j’aimais quoi…

Nous aimions travailler, mes collègues et notre secrétaire en musique… Oui c’était chouette !

La précision des instants est particulière quand ceux-ci marquent… Nous écoutions de la musique et mon fiston le savait !

« Maman les tours jumelles viennent de s’effondrer… Vite écoute ! » Ce coup de fil vers 14h30 de mon Doudou me fit sortir en trombe de ma bulle de verre, et sans un mot changer de fréquence ! Je savais imperceptiblement que rien ne serait plus jamais pareil !

La suite vous la connaissez tous ! Nous étions le 11 septembre 2001 ! Puis il y eut le 23 septembre où l’Usine AZF de Toulouse disparaissait…

Nous apprîmes que notre fille partait à Boston en début d’année 2002 en post doc au MIT, dans la foulée… C’est ainsi que fin Avril, début Mai, je partis vers ce nouveau Monde la retrouver avec ma Tante… Boston cette ville magique, ses maisons Victoriennes, son charme incroyable avec ce mélange de buildings, jardins, maisons brunes, la mer partout, Beacon Hill… La visite du M.I.T. avec notre fille, les repas universitaires, la vraie diversité, les continents réunis… Le Musée de toutes les découvertes prestigieuses qui régissent notre vie et la sauvegarde aussi… Puis la Magie de Harvard. Surtout Cap Cod, visions merveilleuses des baleines et des dauphins autour de notre bateau !

Et en même temps, une période trouble pour notre Pays, des élections présidentielles surréalistes… Le 5 mai, nous partîmes en train de Boston pour NY… Trois heures… L’arrivée est incomparable, le BRONX… Et elle vous claque dans les yeux la grosse pomme… Chacun connait les vues de tous les angles possibles… Mais la réalité dépasse le papier glacé… Je pense que tous ceux qui sont entrés dans ce monde de pierre se souviennent toute leur vie du choc.

 

Trop long de décrire le bruit incessant de Manhattan, jour et nuit, le cri des sirènes, la ville qui vit sans interruption…Tout y était, les taxis jaunes, la police à cheval, les odeurs…

Il faisait un temps sublime, chaud et ciel bleu… Nous avons arpenté les avenues, admiré cette architecture de palais de marbre, cette forêt… Les petites places, Chinatown, Greenwich, Central Parc, Madison Square… L’Empire State Building, où du sommet la ville semble être une maquette, la 5ème avenue, Time Square (où le 6/05/02 les bandeaux sur les façades nous apprirent que la France avait voté comme il le fallait pour sauvegarder la démocratie !). Ici la Statue de la Liberté pointait son doigt de fer ! Enfin nous avons parcouru cette ville à pied et pris le Métro aussi, pour voir ! Nous avons pris le bateau pour la découvrir sous un autre angle cette pomme, pris la calèche aussi ! Admiré Brooklyn, le Chrysler Building illuminé pour mon fiston, tous les édifices de cette ville ont une histoire d’hommes qui les firent bâtir et qui les bâtirent tout simplement !

Plus nous approchions de Ground Zéro, plus la foule des trottoirs devenait silencieuse… Comme tétanisée, respect, peur aussi de voir sans doute, mais l’humain est ainsi fait. Wall Street, encore soulevée par le désastre, plaques de bitume et les fameuses fumeroles qui s’échappent du sol, les clichés bien réels.

Décrire l’impression ne peut être que banale par rapport à la sensation ressentie. Un petit square couvert encore de bouquets frais ou séchés, des photos, des articles, des appels au secours… Puis un décor, c’est terrible de dire cela, comme un décor de cinéma, tellement irréel, tellement inconcevable… Vous avez tous vu les images, cet immeuble gigantesque recouvert du drapeau, ces buildings à moitié détruits, cet enchevêtrement de ferraille, de béton, comment ne pas penser aux millions de particules qui couvraient encore ces lieux ! Un silence si fort, si prenant, si lourd ! Des gens à genoux, en pleurs, l’émotion comme en suspension…

On me dira qu’il y a en ce monde actuellement des hommes, des femmes, des enfants, qui pleurent aussi leurs êtres chers disparus, couchés sous des maisons détruites, qui subissent la folie d’autres hommes, d’autres femmes, d’autres enfants à qui l’on apprend à tuer !

Il est bien d’autres moments dont on se souvient avec acuité, d’autres joies, d’autres peines, plus perso, plus intimes… Le 11 SEPTEMBRE 2001 est un moment universel…


Au jour le jour : Tablette et téléphone…

septembre 3, 2019

Jeux, vidéo… et moments de complicité…


Au jour le jour : Les cinq, septembre 2019…

septembre 3, 2019

Emma 18, Louane 16, Alexandre 12, Eiremon 10, Ludivine 8.

Oups, la hiérarchie n’est plus respectée… une forte poussée au milieu !

 


Dessin : Tee shirt Bouzou !

août 19, 2019

Mon beau-frère, de passage, arbore l’un de mes Tee-shirts réalisés pour la Fnair !


Au jour le jour : Enfin un petit plaisir !

juillet 18, 2019

Après bien des soucis ces derniers mois, un petit moment de bonheur chez nos amis de la Bonne Franquette…

Avec la petite dédicace habituelle qui va bien pour le patron, de retour de vacances en Israël !