Dessin : Association Altitudes…

juillet 5, 2018

Brouillons projets de dessins pour l’Association Altitudes pour les personnes de grande taille.

   

Ma fille Bérengère (1,87m) a fait partie de cette Association et l’a représenté dans un article de Marie Claire (voir photo prise à cette occasion avec ses « petits » parents), et a témoigné dans l’émission Ça se discute de Delarue !

Publicités

Au jour le jour : Bouzou ?

juillet 3, 2018

Je me disais aussi, pourquoi j’ai les chevilles qui enflent ? !


Au jour le jour : Balade au soleil…

juin 28, 2018

Allez, il fait beau, entre deux dialyses, une occasion de prendre l’air en Essonne (Chamarande)


Au jour le jour : Visite au Kremlin…

juin 22, 2018

Ce fut encore une journée que j’appelle exploratrice.

Partir le matin en empruntant la N7, oui, oui, la vraie de vraie, celle des vacances, celle qui vous mène vers la grande bleue.

Bon, ok, nous partons vers son terme ou son début selon l’humeur du jour. En l’occurrence pour nous, les ultimes km vers la Capitale.

En passant par le Kremlin, championnat du monde de foot Russe… mais non le Kremlin BICÊTRE, of course ! Son hosto, son secteur de Broca, ses coulisses lugubres, pour une grande matinée en compagnie du cercle ouvert de la Maladie… toute la Maladie universelle des humains qui se pressent dans le grand hall.

Vous aurez compris, pour notre Bouzou toujours en quête de répit. Mais bon.

Pour ma part je laisse mon dessinateur dans les pattes de ses profs, anesthésiste et néphrologue transplanteur, pour sa visite de contrôle annuelle.

Direction à pied vers le grand centre commercial qui porte le nom improbable de Okabé sur la N7 qui à cet endroit s’appelle l’avenue de Fontainebleau ! Cela ne s’invente pas !

A cette heure relativement matinale… le désert de Gobi. Sinistre comme un jour sans fin.

Rideaux de fer, troquet fermé, lumière en berne ! Grrr, un cauchemar ! Assez surréaliste : les toilettes à 0,80€ !

Bon quand il faut il faut. Un double portillon ! La dame pipi papote avec ses potes de services.

Là ! ! ! Ô stupeur ! Ce sont des bûcherons canadiens qui les ont construites sans doute ? Sol et murs recouverts de bois, wahou, des murs à hauteur des yeux en crépi gondolé, difficile pour y écrire des mots doux ! Vu le prix du portillon pour se soulager, pas de dégradations programmées. Il y a peut-être des caméras 😢. 😨

Vers 10h, ouverture des échoppes. Moches ! Circulez y’a rien à voir ! Un p’tit café quand même, au-dessus du tumulte de la circulation.

Je reprends ma descente N7 du KB qui aboutit Porte d’Italie, au Terminus de la route des vacances.

Un banc de pierre attend mes fesses, une bonne heure à « tasser » !

Le soleil apparaît enfin.

La Porte d’Italie est totalement transformée ! Constructions Vinci à outrance !

C’est là que je peux mesurer les décibels. A 100 m du périphérique… Ambulances, SAMU, fourgons blancs de la police en chapelets. Les pompiers aussi. Tout le monde y va de ses sirènes !

Un bruit infernal en réalité. La N7 et ses chauffeurs impatients avec leurs klaxons intempestifs, forment un ballet incessant et un brouhaha digne de NY.

12h30. Le Maître me retrouve ! Direction Chinatown vers l’une de nos cantines chinoises : « Le Tricotin ».

 

Bon, toujours rempli de chinois ! Par contre si tu veux un merci ou un sourire, ce n’est pas le bon choix ! Rigolent pas du tout les patrons ! Même pas un sourire jaune !

Porte de Choisy, le 13eme arrondissement dans toute sa splendeur, 10 chinois au mètre carré.

Les tours impressionnantes qui vieillissent, jettent leurs ombres.

Promenade dans le quartier.

Anachronismes à chaque coin de rue. Les immeubles haussmanniens côtoyant les constructions modernes.

Ce qui est surprenant aussi est le nombre terrifiant de boutiques fermées définitivement.

En bas de l’avenue, le Chausseur André, que j’ai toujours connu, est devenu un laboratoire médical. Le grand tailleur pour homme, un Japonais hors proportion humaine.

Puis retour vers l’hôpital du KB où notre véhicule nous attend en sous-sol. En passant par le marché de l’avenue d’Italie, il est 14 h et les étals se vident pour pas cher. C’est l’heure où nos concitoyens modestes finissent leurs achats. Où les robes et pacotilles se vendent à 2 ou 3 euros. Un coin oriental très prononcé maintenant.

Oui, oui.

Au détour d’un coin de rue du 13éme un Street art signé C215 représentant « César » comme un clin d’œil 😉

Plus loin, l’une des dernières fontaine Wallace de la Capitale.

Retour at home et nos écoliers affamés qui vont bientôt arriver.

Fin provisoire…

Monique Bouzou


Au jour le jour : Podium…

mars 12, 2018

Mes 3 loulous avant la course !

Et la fiction !


Au jour le jour : Un grand lecteur…

février 25, 2018

Notre grand Alexandre fait la lecture à Jean-Marc !


Au jour le jour : Neige en Région Parisienne…

février 7, 2018

Bonhomme de neige Irlandais !