Pensée du jour 2453

janvier 16, 2018

« Les mots en ont toujours un pour rire. »

« Dieu est-il gaucher ou droitier ? »

« Les bonnes manières, c’est le prétexte de ceux qui voudraient en avoir de mauvaises de temps en temps. »

« La télévision peut être un impitoyable neuroleptique et un puissant somnifère. »

« La rêverie vagabonde est nécessaire à une bonne hygiène de vie, à l’équilibre de l’homme dans la bourrasque quotidienne. »

« N’y a-t-il pas dans la mentalité des gens, même, surtout chez ceux qui ne lisent pas, la croyance que le livre est sacré ? »

« On accorde à l’écrivain, un crédit d’intelligence et de sagesse dont seul le grand médecin peut se prévaloir. »

« Le premier irrespect qu’on doit à la culture, surtout à la télévision, c’est l’humour. »

(Bernard Pivot)

Publicités

Pensée du jour 2452

janvier 15, 2018

« Si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement. »

(Philippe Geluck)

« L’argent n’est pas la finalité du travail ; la preuve : les bénévoles. »

(Edine-le-sage)

« La vie oblige l’homme à faire de nombreuses actions bénévoles. »

(Stanislaw Jerzy Lec)

« Bien des métiers marchands pourraient être remplacés progressivement par des activités gratuites et bénévoles, ce qui pourrait réduire la nécessité de disposer d’un revenu pour en bénéficier. »

(Jacques Attali)

« Le fioul de l’Erika que les bénévoles ont ramassé sur les plages était cancérigène; on a attendu trois mois pour nous le dire ! Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont pris des gants pour nous annoncer qu’il fallait en mettre… »

(Laurent Ruquier)

« J’ai d’autant plus horreur de travailler pour rien que, ce faisant, je prive les confrères pratiquant le bénévolat d’un des plaisirs les plus purs qui soient. »

(Philippe Bouvard)


Pensée du jour 2451

janvier 14, 2018

« Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée. »

« Tant qu’il n’est question que de détruire, toutes les ambitions s’allient aisément. »

« C’est à force de répandre le bon grain qu’une semence finit par tomber dans un sillon fertile. »

« Eh ! Que diable ! Il faut bien bouillir quelquefois ! Dieu nous aurait mis de l’eau dans les veines et non du sang, s’il nous eût voulus toujours et partout imperturbables ! »

« Les femmes n’interviennent jamais dans mes romans tout simplement parce qu’elles parleraient tout le temps et que les autres n’auraient plus rien à dire. »

« Rien ne saurait étonner un américain. »

« Permettez-moi de vous présenter mon ennemi intime… »

« C’était un honorable praticien qui guérissait les malades de toutes les maladies, excepté de celle dont ils mouraient. »

(Jules Verne)


Pensée du jour 2450

janvier 13, 2018

« Dans tout fanfaron il y a un fuyard. »

(Victor Hugo)

« L’humilité est à l’homme sensé ce que la prétention est au fanfaron : indispensable ! »

(Nolween 78)

« La littérature vivante d’aujourd’hui, qui m’a si souvent emmerdé avec son sérieux implacable et son pédantisme expérimental et toujours avorté, je lui rends bien volontiers la monnaie de sa pièce et je l’envoie se faire foutre avec beaucoup de gaieté. Je ne sais pas si je serai encore vivant demain, mais je suis sûr que la littérature vivante d’aujourd’hui, qui, avec son intolérance de donneuse de leçons et ses fanfaronnades de mauvais sentiments, est l’exact pendant, inversé et beaucoup plus prétentieux, de la crétinerie des pompiers de la peinture et de la littérature de la fin du XIXe siècle, sera morte avant moi — si elle n’est pas déjà morte. »

(Jean d’Ormesson)

« Quoi que je dise et fanfaronne, il y a une douleur à se replonger dans ces souvenirs, à faire resurgir ce qui s’est dilué, effacé, ce qui a été recouvert. »

(Delphine de Vigan)

« Nous verrons est un mot magique Qui sert dans tous les cas fâcheux. Nous verrons, dit le politique ; Nous verrons, dit le malheureux. Les grands hommes de nos gazettes, Les rois du jour, les fanfarons, Les faux amis, les coquettes, Tout cela vous dit : nous verrons. »

(Chateaubriand)

« L’amour…L’amour est obstiné ; l’amour est serviable ;il n’est pas envieux ; L’amour ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ;il ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal… »

(Arnaud Delalande)

« Si tu dis que le lion est un âne, va lui mettre un licou. (Se dit pour les fanfarons.) »

(Proverbe arabe)

« Le fanfaron n’échappe jamais à son châtiment. »

(Ménandre)


Pensée du jour 2449

janvier 11, 2018

« La vie, c’est ce qui t’arrive alors que tu es occupé à faire d’autres plans. »

« Nous vivons dans un monde où l’on doit se cacher pour faire l’amour, pendant que la violence se pratique en plein jour. »

« Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J’ai répondu heureux. Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question. J’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. »

« Parler de musique, c’est comme parler de sexe… Pourquoi en parler ? »

« Imagine qu’il n’y ait ni pays, ni religion. »

« La musique appartient à tout le monde. Il n’y a que les éditeurs pour croire qu’elle appartient à quelqu’un. »

« Les Beatles sont plus connus que Jésus-Christ. »

« Le rock français, c’est comme le vin anglais. »

(John Lennon)


Pensée du jour 2448

janvier 10, 2018

« Si vous voulez acheter, traversez le bazar en regardant et achetez en retournant. »

(Proverbe arabe)

« Toute l’industrie, tout le commerce finira par n’être qu’un immense bazar unique, où l’on s’approvisionnera de tout. »

(Émile Zola)

« Le marketing est une sorte de sociologie vénale, d’ethnologie de bazar dont le but est de savoir de quoi vous n’avez pas besoin et que l’on pourrait quand même vous vendre. »

(Philippe Meyer)

« Quand j’imagine la Terre avec mon télescope intérieur chaque rire, pleur et cri de douleur, chaque pensée, rêve et sentiment est un atome de ce monde en expansion. Autant dire que c’est un sacré bazar, essayez d’imaginer une mappemonde avec ça. »

(Martin Page)

« Un homme pas plus mal qu’un autre… Quand on a cette ambition-là on ouvre un bazar, on ne gouverne pas une nation. »

(Michel Audiard)

« La prolifération des marques sur les objets de la consommation la plus courante crée un élitisme de bazar dont les jeunes, transformés en adolescents-sandwiches, sont les victimes ravies. »

(Philippe Bouvard)


Pensée du jour 2447

janvier 9, 2018

« Dire que, quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu’eux ! »

« Mon pantalon est décousu, si ça continue on verra l’trou d’mon… pantalon… »

« Le chef c’est celui qui a le plus grand zizi. »

« Si j’avais su, j’aurais pas venu. »

« C’est salement bien ! »

« On aurait qu’à le foutre dans une grotte où on irait péter chacun notre tour. Ça ferait une chambre à gaz… »

(Louis Pergaud)